WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

19 ETAT DE GRACE

ETAT DE GRACE

 

Note de l'auteur :

 

Le temps passe vite : Nous voici en 2008 à présent ! Une nouvelle année commence pour Mary Philips ! Stormer continue son apprentissage de la vie et se rend compte que tout n'est pas si facile que ça. Il faut s'accrocher à ses rêves si on veut vraiment y arriver.

 

Jem and the Holograms, Kimber Benton, Mary Philips, Craig Philips and all characters are a trademark of Hasbro, Inc. All rights reserved.

Copyright 2007 Hasbro, Inc

Copyright 1985-2007 Sunbow Productions, Inc

 

CHAPITRE 19

 

Je m'appelle Mary Philips… Mais vous me connaissez mieux sous le nom de Stormer, membre du plus célèbre groupe de Rock des Etats-Unis : LES MISFITS ! Ceci est mon histoire. Je suis sortie un peu groggy de mon audition avec Pizzazz et Roxy. Je savais par avance qu'elles ne me feraient aucun cadeau et j'ai eu raison ! Elles m'ont demandé d'écrire une chanson en deux jours ! Ce qui est pratiquement impossible… Mais je vais relever le défi !

 

-------------------------------------

 

Mary, à plat ventre sur son lit, suçait son crayon à la recherche d'inspiration. Le bloc note posé devant elle restait désespérément vide ! Cela fait maintenant plus d'une demie heure qu'elle et son frère étaient rentrés et la tâche qui, au départ, devait être facile s'avérait très délicate… Ecrire une chanson en deux jours ! Cela allait contre les règles d'écriture ! Il fallait au contraire prendre son temps.

 

Peut être me suis-je trop avancée ? J'aurais du réfléchir au lieu d'accepter ! Se plaignit Mary. Il faut que je trouve une idée qui corresponde à la personnalité de Pizzazz ! Ca ne devrait pas être trop difficile à trouver, tout de même !

 

Elle prit ce qu'il restait du crayon dans sa main droite et nota les caractéristiques de Pizzazz. Sur son carnet. Stormer espérait ainsi trouver quelque chose qui la mette sur la voie. Toutes pistes est bonne à prendre lui disait sa mère. Il faut que le parolier s'adapte au chanteur et non l'inverse et pour cela il faut qu'il y ait une osmose totale entre les deux !

 

« Je suis désolé maman mais je n'y arrive pas ! Je ne connais pas assez Pizzazz pour lui écrire une chanson ! J'ai besoin de parler avec les gens, savoir ce qu'ils ressentent ! Connaître leurs vies pour me servir d'inspiration ! Et cette fille ne m'inspire rien ! J'aurais pu me débrouiller avec Kimber mais… »

 

Par quel miracle le nom de Kimber est-il revenu sur le tapis ? Mary pensait pourtant en être débarrassé mais il semblerait que son amitié avec la rouquine soit plus forte que ce qu'elle aurait cru. Pourquoi d'ailleurs penser à elle ? Elle a refusé de m'écouter et j'ai vu la réaction qu'elle a eue lorsque sa mère est venue me saluer : DE LA JALOUSIE ! J'ai d'autres choses à penser en ce moment sans m'encombrer la tête avec elle… Concentrons nous plutôt sur les Misfits !

 

La jeune fille promena son regard à travers la pièce. Dans une telle situation, elle avait prit l'habitude de laisser son esprit tourner en roue libre, sans contraintes… Le résultat était parfois bénéfique ! Au bout d'un moment elle nota la phrase « Je suis une star ! » sur son carnet. Cela lui semblait bien décrire la personnalité de Pizzazz.

 

Je suis une star ! Je veux enflammer le monde de la musique ! Je veux que le public m'adore et se prosterne devant  moi… Je suis veux être numéro 1 dans le monde ! Je suis la meilleure !

 

« Cela me semble être l'essence même de Pizzazz mais on ne fait pas une chanson avec ça. Il faut construire toute une armature ! Voyons ce que je pourrais trouver d'autres… Au point où j'en suis il ne me reste que l'association d'idée ! »

 

Mary écrivit quelques phrases au hasard. Il ne s'agissait là que d'un simple brouillon. Elle verrait plus tard comment raccorder toute ces phrases ensemble. L'inspiration vient en travaillant. L'inspiration d'abord, les contraintes ensuite !

 

-------------------------------------

 

Craig jeta un coup d'œil dans la chambre de Mary et vit sa sœur travailler avec frénésie. Il était rassuré : Mary a l'intention d'aller jusqu'au bout ! Même s'il n'appréciait pas tellement les Misfits, il ne pouvait qu'être heureux de la voir aussi heureuse. Cependant lui-même avait beaucoup de choses à faire : Comme partir à New York pour enregistrer son premier single. Cependant il ne savait pas comment le lui dire. Il était hors de question de l'emmener avec lui ! Elle vit sa vie maintenant et lui imposer tous ces aller-retour ne pouvaient que lui être préjudiciable.

 

« Je ne peux pas la laisser toute seule ici à Los Angeles ! Que dois-je faire ? »

 

Le jeune homme s'assoit dans le fauteuil et allume la télévision. Il avait beaucoup de soucis en tête mais c'est sa sœur qui l'inquiétait le plus. Je pourrait peut être aller chez cette… Pizzazz et lui demander d'héberger Mary ?

 

-------------------------------------

 

Quittons un instant la maison douillette des Philips pour nous rendre à la Pension Starlight. Kimber était furieuse ! Sitôt rentrée elle avait tannée sa mère pour connaître le sujet exact de sa conversation avec Mary mais Jacqui est restée inflexible et la jeune rouquine est partie s'enfermer dans sa chambre pour bouder. Non pas qu'elle se soucie encore de Mary mais elle voulait savoir… Simple curiosité !

 

« Il se passe de drôle de choses ici ! Toute cette histoire tourne autour de Mary… D'abord elle passe une audition à Starlight Music sans m'en parler, ensuite elle a des conversations secrètes avec maman ! »

 

La tête enfouie dans ses mains, Kimber ressassait les derniers événements mais sans, hélas, trouver de solution.

 

Soudain une voix la fit sursauter. Une fille blonde à peine plus âgée qu'elle venait d'entrer dans sa chambre.

 

« Kimber ? Est-ce que tu vas bien, petite sœur ? »

 

Jerrica Benton avait bien vu que Kimber était malheureuse à cause de cette fille aux cheveux bleus qu'elle avait détesté dès le premier regard. Cette fille n'apportera que des ennuis ! S'était elle dit et l'avenir lui donnera raison.

 

« Oh, Jerrica… Oui je vais bien. Je viens de me disputer avec maman et je n'ai pas trop le moral mais ça va déjà mieux ! J'ai besoin d'un peu d'air, c'est tout. » Répondit Kimber.

 

« Tu es sûre, Kimmy ? Tu veux que je reste un peu avec toi ? » Demanda Jerrica en l'observant, guettant un sourire sur le visage parsemés de tâches de rousseurs.

 

« Non merci, Jerrica ! Je veux juste me reposer un peu ! J'ai besoin de réfléchir à certaines choses… seule ! »

 

« Très bien. Si tu changes d'avis tu sais où me trouver. » Répondit tristement l'aînée des Benton.

 

Après avoir refermer la porte, Jerrica frappa du poing contre le mur. Elle haïssait Mary Philips ! Oh oui elle l'a haïssait !

 

Allongé sur son lit, les bras en croix, les yeux fixés au plafond. Kimber réfléchissait. Il faut que j'aie une discussion avec Mary. Mettre tout à plat et s'expliquer une bonne fois pour toute !

 

 

Même si elle ne voulait pas se l'avouer, Kimber tenait beaucoup à Mary qui représente pour elle la petite sœur qu'elle aurait voulu avoir. Certes Jerrica est une grande sœur formidable mais trop froide et trop portée sur la perfection ! Elle préférait sa mère qui partage cette passion pour la musique. Durant de longues heures Jacqui avait initiée Kimber, Jerrica, Aja et Shana au chant et c'est finalement Jerrica qui avait la plus belle voix. Aja et Shana ne firent aucun commentaires mais intérieurement Kimber avait éprouvé de la jalousie : Jerrica la parfaite avait encore fait montre de supériorité sur ses soeurs ! Mary au moins, même si elle n'était pas parfaite, avait ce petit grain de folie qui lui plaisait tant. Et puis, elle avait hâte de l'entendre chanter. Mais comment se réconcilier maintenant ?

 

-------------------------------------

 

Pour la première fois depuis leur emménagement les Philips reçurent du courrier et ce n'était pas des bonnes nouvelles !

 

« Tiens, une lettre de l'enseignement. Je me demande ce qu'ils nous veulent… » Craig ouvra la missive et poussa un juron.

 

« Ce n'est pas possible ! Ah la vieille rascasse ! Comment a-t-elle pu faire ça ? »

 

Furieux, il bondit jusque dans la chambre de sa sœur.

 

« Craig ! S'écria Mary courroucée. On n'entre pas dans la chambre d'une fille comme ça ! On frappe d'abord ! »

 

« Un gros problème ! Apparemment Madame Johnston a appelé le ministre de l'éducation pour lui signaler ton cas ! Elle leur a dit que tu n'étais plus scolarisée et qu'il est inconcevable de voir une gamine de quinze ans dehors sous la charge d'un musicien qui n'est même pas capable de l'élever ! »

 

Mary éclata de rire. « Elle est allée jusque là ? Je savais que cette vieille peau était capable de toutes les bassesses mais… Oh, ne t'inquiète pas grand frère ! J'ai pratiquement terminé la chanson pour Pizzazz ! Une fois qu'elle l'aura accepté, je lui demanderais de m'héberger ! Comme cela tu pourras partir tranquillement enregistrer ton disque à New York avec ton groupe ! »

 

Craig était tétanisé. « Mais comment sais-tu que je dois partir ? »

 

« Je ne suis pas totalement idiote, Craig ! J'ai bien vu que tu étais anxieux ces dernières temps et j'ai vu la lettre de Monsieur Benton sur la table du salon ! Je me doutais que tu avais quelque chose à me dire mais que tu n'osais pas le faire. Tu t'inquiètes trop pour moi, frérot ! Lorsque je serais devenue une Misfit le gouvernement ne pourra plus rien me faire puisque légalement j'aurais du travail et je serais payé ! »

 

Le jeune homme prit sa sœur dans ses bras. « Tu penses à tout, Mary ! Je suis fière de toi ! »

 

Puis s'écartant de sa sœur il lui sourit.

 

Tu me fais écouter la chanson que tu as écrite pour Pizzazz ? »

 

« Bien sûr, Craig ! Mais je te préviens : Elle est un peu spéciale ! »

 

La fille aux cheveux bleus prit sa guitare, l'accorda et chanta. Sa voix n'était plus la même : grave à souhait, On aurait presque dit qu'une autre fille chantait ! Craig était choqué par les paroles de la chanson. Il se radoucit en se souvenant qu'une compositrice doit se mettre dans la peau du chanteur et Mary ne chantera pas cette chanson sur scène !

 

« Alors ? Qu'en penses-tu ? » Demanda elle une fois la chanson terminée.

 

« C'est assez spécial, en effet… A vrai dire cette chanson ne te correspond pas du tout mais je dois avouer que pour une fille comme Pizzazz… »

 

« Craig. Commença Mary en prenant la main de son frère. Nous ne vivons pas dans un monde où tout est rose ! Il faut savoir s'adapter aux chanteuses qui nous demandent du travail. Tu ne connais pas encore Pizzazz et Roxy mais il te faudra du temps pour les aimer ! »

 

« Roxy ? C'est la troisième Misfits, c'est ça ? » L'interrompit Craig.

 

« Oui ! Maintenant nous sommes au complet et j'ai hâte de chanter avec elles ! Je suis sûre que je vais bien m'amuser… »

 

« Je n'en suis pas aussi sûr que toi, Mary mais si c'est ce que tu veux alors je m'incline. »

 

« Je n'ai jamais étais aussi sûre de moi, grand frère ! Ca va marcher avec les Misfits ! Je suis prête à le parier ! » Répondit enthousiasme Mary.

 

-------------------------------------

 

Autre temps, autre lieux… Nous sommes en 1987 dans le bureau d'Eric Raymond au siège de Misfits Music. Jetta vient à peine d'intégrer le groupe que déjà elle créer des problèmes à Raya, batteuse dans le groupe de Jerrica Benton qui est secrètement la chanteuse Jem.

 

« Jamais je ne trahirai le secret de Jem ! C'est une fille gentille et vous… Vous êtes un monstre ! Je vous déteste ! »

 

Claquant la porte, Raya prend la direction de l'ascenseur sans remarquer le jeune homme qui, ayant attendu la fin de la conversation, s'introduit à son tour dans le bureau. 

 

Furieux, Eric s'approche de Pizzazz, Roxy et Jetta.

 

« Bande d'imbéciles ! Vous avez tout gâché ! Je vais vous… »

 

« Ca peut attendre ! » Cria Craig en entrant dans la pièce. Aussitôt les trois Misfits se plaquèrent contre le mur, attendant la fin du cyclone. Quelques heures auparavant elles avaient fait la connaissance du frère de Stormer et cela ne s'était pas très bien passé.

 

« Ecoutez moi bien Raymond : Vous allez rembourser les dégâts que vous avez causé à la petite Raya sinon je vous étrangle avec cette lampe ! Compris ? »

 

« Bien sur, Craig ! Je ne veux pas créer le moindre problème à Raya et à sa famille, voyons ! » Répondit le producteur alarmé.

 

Délaissant Eric, mourant de peur, Craig se retourne vers les Misfits.

 

« Ecoutez moi bien vous trois ! Je ne sais pas pourquoi mais Stormer, pense qu'elle ne peut pas réussir sans vous ! Alors traitez la convenablement sinon je reviendrais vous voir et ça ne sera pas pour vous dire bonjour ! Compris ? »

 

« Bien sûr, Graig. Répondirent en chœur les trois Misfits.

 

Satisfait, il quitta le bureau de Raymond et se heurta à Mary, habillée à la hâte et très anxieuse.

 

« Craig, qu'as-tu fait ? »

 

« Ne t'inquiète pas, petite sœur ! Tout va bien, va ! Les Misfits ont compris la leçon ! Elles ne t'embêteront plus ! Mais je te l'ai dit il y a trois ans : Tu n'aurais jamais du accepter d'être une Misfit ! Tu es trop bien pour elles ! Reste en contact avec Kimber ! Elle, au moins, t'apprécie beaucoup ! Tu aurais du devenir une Hologramme ! Ce n'est peut être pas tout à fait ton style de musique mais tu serais heureuse aujourd'hui ! »

 

Souriante, Mary répondit sans quitter son frère des yeux.

 

« Je vais y penser, Craig! Je te jure que je vais y penser sérieusement ! »



25/04/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres