WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

4 PREMIERS PROBLEMES

PREMIERS PROBLEMES

 

Note de l'auteur :

 

Nous arrivons à la quatrième partie de l'histoire. Les chapitres sont assez courts mais il se passe beaucoup de choses. J'aime à penser que ce récit s'apparente plutôt à journal intime. Dans ce chapitre je mets fin provisoirement à l'astuce qui m'a permis de mettre en titre le nom du personnage qui apparaît dans l'histoire. Mary Philips a rencontré Kimber, Jerrica et la famille Benton. Mais ce qui à le plus frappé les lecteurs c'est la rencontre entre Pizzazz et Mary. J'ai montré cette histoire à des amis qui sont de vrais fans de Jem et les Hologrammes. Certains ont aimés, d'autres non. Mais ce qu'on m'a souvent reproché c'est d'avoir inventé la jeunesse de Stormer ! J'ai pourtant dit que c'était une sorte de réécriture. Connaissant son futur je me suis dit que ce serait pas mal de remonter jusqu'à son passé. Enfin… On ne peut pas contenter tout le monde. J'aime Stormer et je cherche simplement à en savoir un peu plus sur elle : Quelles sont ses motivations ? Pourquoi aime-elle la musique ? Pourquoi est-elle la plus douée des Misfits ? Et si elle avait rencontré Kimber et Pizzazz avant la formation des Misfits ?

 

Jem and the Holograms, Kimber Benton, Mary Philips, Craig Philips and all caracters are a trademark of Hasbro, Inc. All rights reserved.

Copyright 2016 Hasbro, Inc

Copyright  1985-2016 Sunbow Productions, Inc

 

 

CHAPITRE 4

 

Je m'appelle Mary Philips… Mais vous me connaissez mieux sous le nom de Stormer, membre du plus célèbre groupe de Rock des Etats-Unis : LES MISFITS ! C'est sur les conseils avisés de mon amie Kimber Benton que je prends la plume pour raconter mon histoire.

 

-----------------------------------

 

Une fois rentrée à la maison, Mary Philips s'écroula sur son lit. Elle n'avait même pas la force de se changer ou de prendre une douche. Tant de choses s'étaient produites dans la journée ! Sa rencontre avec kimber et Pizzazz… Et ce nom sur le camion ! MISFITS ! Elle ne savait pas pourquoi mais il l'inspirait beaucoup. Elle en était là de ses réflexions lorsqu'elle entendit la voix de Craig lui murmurer à l'oreille.

 

« Mary ? Je sais que tu es fatigué mais tu devrais prendre une douche et mettre un pyjama. Pendant ce temps je vais faire ton lit. »

 

La jeune fille geignit. Faisant un gros effort elle finit par se lever et fouilla dans ses valises à la recherche d'un vêtement de nuit. N'importe quoi fera l'affaire. Ayant trouvé ce qu'elle cherchait, Mary s'enferma dans la salle de bain non sans avoir prit un gant de toilette et du savon. On est prévoyant chez les Philips !

 

Tandis que sa s?ur prenait sa douche, Craig de son côté sortit les draps frais de sa valise. Il se mit en devoir de faire le lit de sa sœur avant le sien. Nous serons bien ici, Pensa-il. Mary s'est déjà faite une amie… Et je ne parle pas de cette horrible Pizzazz ! Je me demande comment j'aurais réagit si Mary était aussi peste qu'elle… Mal, sans doute ! Pauvre fille ! Elle a du avoir une enfance bien malheureuse pour traiter les gens de cette façon.

 

« Craig ? Je suis sortie. Tu peux prendre ta douche. »

 

« Merci Mary. Tu devrais aller te coucher maintenant : Demain nous irons t'inscrire au lycée et remplir toutes les formalités administratives te concernant. »

 

« Tu sais Craig, ça ne me plaît pas trop d'être fiché comme ça. J'ai l'impression d'être espionné » dit doucement Mary.

 

« Tu regardes trop de films policiers, petite sœur. Ne t'inquiète pas et dors ! Bonne nuit Mary. » dit Craig en embrassant sa sœur sur la joue. Sa mère faisait toujours ça pour aider sa fille à s'endormir.

 

« Bonne nuit, Craig. » Répondit simplement Mary.

 

-----------------------------------

 

Mary rêva toute la nuit de Kimber et de Pizzazz. Les deux filles avaient maintenant chacune un groupe de Rock et Mary ne savait pas lequel choisir. Impossible de se décider ! Et elle se voyait poursuivit par Pizzazz et Kimber à travers tous les Etats-Unis… Elle courait, elle courait mais n'arrivait pas à les semer. Viens avec moi ! viens avec moi ! criaient elles mais Mary refusait de choisir parmi ses deux amies. La partie la plus étrange du rêve était sans doute celle où Mary trouve refuge dans une grande maison et découvre avec horreur que le nom des Misfits était inscrit un peu partout. Un vrai cauchemar ! Puis une forme étrange se dessine devant elle. Un fantôme représentant une femme violette qui vole en tout sens en lui parlant d'une voix ferme mais douce.

 

« Ne t'inquiète pas Mary. Tu n'auras pas à choisir. Du moins pas tout de suite. Ne te préoccupe pas de cela pour le moment. Tu es encore jeune ! Vis ta vie ! »

 

Mary, complètement hypnotisée par cette apparition tendit les mains en hurlant. « Ne m'abandonnez pas ! Je vous en prie ! Ne me laissez pas toute seule ! J'ai besoin de votre aide ! »

 

Lorsque la cadette des Philips se réveilla, il faisait déjà grand jour. Trempée de sueur, elle s'assit sur le rebord de son lit en haletant. La chambre était baignée de lumière et déjà elle entendait son frère occupé à préparer le petit déjeuner.

 

« Enfin réveillée ? Juste à temps : Ton petit déjeuner est prêt. »

 

Mary fit honneur au repas bien que son moral soit au plus bas. Elle n'avait rien compris au cauchemar de cette nuit. Certains diront que les mauvais rêves ne sont pas faits pour être interprété mais la jeune fille sentait qu'il y avait une signification profonde à tout ceci. Kimber et Pizzazz… D'accord, ça c'est assez clair ! Comme le nom des Misfits… Mais qui est cette jeune femme en violet ?

 

« Mary ? Tout va bien ? » S'inquiéta Craig.

 

« Oui. Je me suis mal réveillé, c'est tout. Ca ira mieux pour mon inscription au lycée. » Répondit Mary.

 

Craig l'observa pendant un moment mais refusa de lui poser d'autres questions. A cet âge, les filles veulent avoir leurs jardins secrets, c'est bien connu. De plus il avancerait en terrain miné et ne voulait pas se disputer avec elle. Pas pour le moment car il avait d'autres soucis en tête : Il devait rencontrer son groupe et attaquer les premières répétitions. Il n'avait plus 18 ans mais avait tout de la même la trouille.

 

Une heure plus tard les Philips quittèrent la maison. Comme il n'eut pas le temps d'acheter une voiture, Craig opta une fois de plus pour le bus au grand désespoir de Mary. Heureusement le temps d'attente fut beaucoup plus court qu'hier et c'est au terme de dix minutes à peine qu'ils purent descendre en plein centre ville.

 

« Alors, où se trouve mon lycée ? » Demanda Mary sans enthousiasme.

 

« Hum… D'après ce plan je crois qu'il n'est pas très loin d'ici. Tu as de la chance Mary. »

 

« Ce serait bien la première fois… » Marmonna la jeune fille.

 

-----------------------------------

 

« Regarde ! Voici ton lycée ! Qu'en penses-tu ? »

 

Mary ouvrit de grands yeux. Le lycée était gigantesque dans tous les sens du terme. Incroyable de voir un bâtiment aussi grand. Tout ici respirait l'austérité et la bienséance. Je parie qu'on ne doit pas parler trop fort ni se battre avec ses camarades ! Je me demande comment réagirait Kimber si elle devait travailler ici ? La jeune fille aux cheveux bleus se tourna vers son frère.

 

« Craig, est-ce que par hasard tu m'aurais inscrite chez les bonnes s?urs ? Ca m'a tout l'air d'une école victorienne ou quelque chose du même genre ! »

 

Craig éclata de rire. « Non, ne t'inquiète pas petite sœur. C'est un lycée tout ce qu'il y a de plus normal, je t'assure ! Il a l'air un peu sinistre de premier abord mais tu vas te plaire ici, je te promets ! »

 

Le couple s'aventura dans la cours immense et entra dans le bâtiment. L'intérieur était pire qu'au dehors : Des escaliers partout ! Personne dans les couloirs, le silence ! Tout est propre ! Une vraie prison ! Mary déglutit avec difficulté. Elle ne voulait pas rester ici mais l'air décidé de son frère interdisait toute discussion. La mort dans l'âme elle essaya de trouver au plus vite le bureau du directeur.

 

Heureusement un concierge leur montra le chemin. Manque de chance, la directrice logeait au deuxième étage ! Il fallait donc grimper de très nombreux escaliers de fer pour y arriver. Enfin les Philips trouvèrent ce qu'ils cherchaient. Craig frappa trois coups et entra.

 

La première confrontation avec la directrice se passa très mal. Ils avaient en face d'eux une espèce de vieille mégère qui détestait tout ce qui sort de l'ordinaire.

 

« Bonjour madame. Je suis Craig Philips et voici Mary qui aimerait apprendre dans votre établissement. ». Il n'aimait pas trop cette femme mais les sentiments n'entrent guère en compte dans ce genre de situation.

 

« Hum… Je suis mademoiselle Johnston et j'ose espérer qu'elle porte une perruque ! » Répondit sèchement la directrice.

 

Ca commence mal ! Pensa Mary en grimaçant. Elle savait que ses cheveux poseraient problèmes tôt ou tard. Si seulement elle avait vue Kimber ou tout simplement Pizzazz… Elle en serait morte de honte !

 

« La couleur de mes cheveux vous pose un problème, madame ? » Demanda effrontément Mary en fixant la vieille dame.

 

« Ce n'est pas votre couleur naturelle, je suppose ? On n'a pas idée de se teindre les cheveux ! Surtout en bleu ! C'est ridicule ! » Répliqua la directrice.

 

Mary est une fille très gentille. Elle ne se mettait jamais en colère sauf si on se moquait d'elle ou de son frère… A cet instant elle sentit une violente colère monter en elle. Craig le sentit lui aussi puisqu'il tenta de calmer les choses.

 

« Madame Johnston ! Je pense que la couleur des cheveux de ma sœur n'entre pas en ligne de compte en ce qui concerne son adhésion dans mon établissement, je suppose ? »

 

« De plus, j'ajoute que je n'en changerais pas la couleur ! Ils resteront bleus ! » Indiqua Mary en posant les mains sur le bureau.

 

Craig grimaça en voyant le visage horrifié de la directrice. La vieille dame semblait suffoquer devant tant d'audace puis finit par sourire. Un sourire à faire peur ! Un sourire de carnassier.

 

« Très bien Monsieur Philips. J'accepte de prendre votre s?ur ici mais je vous préviens qu'à la fin de l'année scolaire elle aura changé. Ce ne sera plus la même du tout. Nous avons de très bons professeurs qui savent mater les élèves récalcitrantes ! »

 

Mary fut choqué par ces paroles. Craig fronça les sourcils. Il réfléchissait intensément : Ce lycée est le plus proche de la maison. Mary pourra y aller tous les matins en bus et je serais plus rassuré de la savoir à la maison quand je rentrerais.

 

« Très bien Madama Johnston. J'accepte votre proposition. Je dois y aller : Un rendez vous important que je ne peux rater. Prenez soin de ma petite sœur, je vous prie. » Termina Craig.

 

Il se leva et serra la main de la directrice. Mary, quand à elle, était furieuse mais comprenait la décision de son frère. L'avenir semblait s'obscurcir d'un coup ! La vie au lycée n'allait pas être facile pour elle mais Mary se promit de tenir bon. Il le fallait pour réaliser son rêve : Devenir chanteuse ! Et cela à n'importe quel prix. Depuis toute petite son frère lui avait transmit le virus de la musique. Elle adorait passer ses journées à écrire des chansons ou jouer de la guitare. C'était toute sa vie ! Mary ne vit que pour ce simple plaisir. Puis elle repensa à sa rencontre avec ses deux amies Kimber et Pizzazz. Un mot lui revenait en mémoire : Le nom qu'elle avait donné cette fille un peu folle aux cheveux verts.

 

Comme toutes les chanteuses il fallait qu'elle choisisse un nom de scène. Ce n'était ni le moment, ni le lieu mais Mary Philips prit la décision qui allait changer sa vie. Désormais elle s'appellerait :

 

STORMER

 



21/05/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres