WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

WE'RE THE MISFITS OUR SONGS ARE BETTER

8 REFLEXIONS

 

REFLEXIONS

 

Note de l'auteur :

 

Comme toujours, je continue mon histoire en me servant des événements survenus dans le dessin animé d'origine. J'ai l'avantage de connaître le futur de Stormer, donc je peux me permettre certaines allusions qui, apparemment ne plaisent pas à tout le monde ! J'ai reçu un tas de mails m'accusant d'avoir raconté n'importe quoi ! Que Stormer n'a jamais rencontré Kimber et Pizzazz à 15 ans et qu'elle n'a jamais vécue en Angleterre ! C'est vrai. Mais comme je vous l'ai déjà dit : C'est une fan fiction ! C'est-à-dire une histoire totalement inventé ! Je m'inspire de « Jem et les Hologrammes » mais c'est tout ! J'écris pour mon plaisir et pour celui des lecteurs qui aiment mon histoire ! Mais vu le nombre de mécontents je ne dois pas avoir une masse le lecteurs contents… A bon entendeur, salut !

 

Jem and the Holograms, Kimber Benton, Mary Philips, Craig Philips and all caracters are a trademark of Hasbro, Inc. All rights reserved.

Copyright 2007 Hasbro, Inc

Copyright 1985-2007 Sunbow Productions, Inc

 

CHAPITRE 8

 

Je m'appelle Mary Philips… Mais vous me connaissez mieux sous le nom de Stormer, membre du plus célèbre groupe de Rock des Etats-Unis : LES MISFITS ! Ceci est mon histoire…

 

-------------------------------------

 

Le temps s'était figé . Mary et pizzazz étaient installées confortablement sur la banquette arrière de la Cadillac noire. La jeune femme aux cheveux verts avait demandé si elle était toujours d'accord pour faire partie de son groupe. C'était tellement inattendu que la jeune Philips n'avait su quoi répondre. Sortant enfin de sa léthargie, elle se pencha vers Pizzazz.

 

« Tu es sérieuse ? Je veux dire… Tu veux vraiment former un groupe ? Et tu veux que j'en fasse partie ? »

 

« Evidemment ! Je veux devenir la plus grande chanteuse du monde ! Je veux que les gens m'adorent, hurlent mon nom et se prosternent à mes pieds ! Je veux être célèbre dans le monde entier ! Et pour cela j'ai besoin d'un groupe ! Mais pas n'importe lequel : Je veux le meilleur ! »

 

Mary réfléchit intensément. Son cerveau tournait en roue libre depuis plusieurs minutes déjà. Elle pesa le pour et le contre… Cette fille est excentrique et très autoritaire ! Le genre de personne qui n'accepte pas les remontrances des autres et se croit tout permis. Mais d'un autre côté l'idée la séduisait.

 

« Mais je suis encore mineure ! Je n'ai pas le droit de faire ce que je veux ! J'ai besoin de l'autorisation de mon frère et… Pour être honnête il ne t'aime pas beaucoup ! » Explique Mary.

 

Pizzazz fronça les sourcils.

 

« Ecoute moi bien ! Si tu dois faire partie de mon groupe tu as intérêt à t'endurcir ! Tu ne devras plus rien à personne ! Tu es indépendante ! Le genre de fille qui s'amuse avec les garçons mais qui les jettent ! Une femme ! Une vraie ! »

 

« Je ne sais pas trop… » Commença Mary, consternée par la froideur et la façon de vivre de son amie. Elle est tellement froide et méchante ! Elle ne ressemble pas du tout à Kimber… C'est même son opposé ! Mais en même temps je me sens attirée ! Pourtant elle ne doit pas être beaucoup plus âgée que moi… Quel âge a-elle au juste ? Et qu'est ce qui a bien pu la changer ainsi ? Quel genre de fille est-elle exactement ?

 

« Il faut que j'y réfléchisse un peu. Tu comprends : Je ne peux pas me décider sur un coup de tête ! » Dit enfin Mary.

 

Légèrement déçue Pizzazz secoua la tête faisant voler ses longs cheveux verts. Mary n'avait pas encore eu le temps de l'observer de près mais elle fait vraiment adulte… Pas comme elle ! Ses traits anguleux lui donnaient vraiment l'allure d'une femme déterminée. Elle portait un t-shirt rose barré par un col zébré de la même couleur que sa jupe, très courte ! La jeune Philips remarqua aussi que Pizzazz ne porte qu'une chaussette verte qui remonte jusqu'au genou. Très fashion cette fille !

 

« Très bien, je te laisse un peu de temps ! Mais ne réfléchis pas trop, petite ! Tu n'es pas la seule sur les rangs ! J'ai déjà en tête une ou deux filles qui conviendraient parfaitement ! » Rétorqua elle.

 

Mary fut blessée par cette assertion mais n'en fit rien paraître. Elle ne voulait pas perdre la face aussi enchaîna elle sur un autre sujet.

 

« Quand auront lieu les essais ? »

 

Pizzazz ferma les yeux pendant un court laps de temps. « Que penses-tu de mercredi prochain ? Viens à la pension Gabor ! C'est sur la cinquième avenue… Tu ne peux pas te tromper ! Tu as mon numéro de téléphone, non ? Je te l'ai donné hier soir ! Disons vers… 14 heures ! Ca te va ? Demande Phylis Gabor ! Et surtout n'oublie pas ton instrument ! Je veux te voir bouger sur scène aussi ! C'est important pour une chanteuse, le rythme ! »

 

« Je n'oublierais pas ! Oh mais… Nous sommes arrivés ! J'aperçois ma maison ! » Dit soudain Mary.

 

« John ! Arrêtez vous ici ! Notre jeune ami doit descendre ! » Fit Pizzazz en faisant signe au chauffeur.

 

La jeune fille descendit de la voiture, ses livres sous le bras. Au moment où elle allait refermer la porte, Pizzazz lui pencha vers elle.

 

« N'oublie pas : Mercredi prochain à 14 heures ! Et heu… Si tu connais une autre musicienne… Invite là ! Un groupe à deux, ça ne fait pas très sérieux, hein ! »

 

« Je croyais que tu avais d'autres filles en tête ? » Ironisa Mary.

 

« Ca va, ça va ! C'était juste pour tester ta réaction. Tu es la seule fille à qui j'ai parlé de ce projet ! Mais ne prends pas la grosse tête, hein ? Une musicienne est vite remplacée si elle ne me plaît pas ! »

 

Cette fois la futur Stormer ne fut pas surprise. Elle commençait à bien comprendre cette fille et estima préférable de ne pas insister.

 

« Ecoute… Pour l'instant je n'ai personne en vue mais je connais déjà le nom de notre futur groupe ! » Répondit la jeune Philips.

 

« Vraiment ? Et quel est il, s'il te plaît ? « 

 

Le ton était ironique mais Mary sentit que Pizzazz était intriguée.

 

« LES MISFITS ! » Clama triomphalement Stormer.

 

Ce nom claqua sur le palais de Mary comme un coup de fouet. Décidément elle aimait ce nom. Il faudra s'occuper des problèmes de droits mais elle était sûre que ce nom ferait fureur dans quelques années. Ce nom !… Son nom ! Le nom de son groupe ! Pizzazz croisa les bras et prit un air admiratif. C'est la première fois que le futur leader du groupe avait l'air aussi satisfaite. Mary su alors que c'était gagné.

 

« D'accord ! Ce nom me plaît aussi ! Va pour les Misfits ! Sauf si nous trouvons un autre ou si les autres ne sont pas d'accord ! »

 

Les deux amies se quittèrent sur ces derniers mots. La journée avait été épuisante mais riche en rencontres et en enseignements ! Non seulement elle avait revu son amie Kimber mais aussi Pizzazz, la fille si peste et autoritaire du restaurant. Elle lui a fait une proposition très intéressante ! Toute en se dirigeant vers sa demeure, elle se demanda soudain pourquoi elle n'avait pas parlé de Kimber à Pizzazz. Elle est pourtant musicienne, elle aussi !

 

Je ne pense pas que ces deux là auraient pu s'entendre, voila pourquoi ! Elles sont si différentes ! Kimber est aussi gentille que Pizzazz est méchante ! Deux caractères dissemblables mais que j'adore. Je ne sais pas pourquoi mais j'aime ces deux filles ! Je peux parler de tout avec la petite rouquine… Et son expression me fait toujours rire ! Quand a Pizzazz… Elle m'intéresse au niveau travail ! Ce serait génial si nous pouvions vraiment former un groupe ! Mais comme elle l'a dit elle-même : A deux, ça ne fait pas très sérieux… Il va falloir que je me mette à la recherche d'une autre musicienne… Peut être en classe de musique au lycée ?

 

« Mary ! »

 

La jeune fille aux cheveux bleus tourna la tête et reconnue son frère Craig qui marchait vers elle. Je suis enfin de retour à la maison ! Pensa elle en lui faisant signe de la main.

 

-------------------------------------

 

« Alors, comment s'est passé ta première journée au lycée, Mary ? »

 

Les deux Philips étaient installés confortablement dans le canapé. Mary se demanda soudain si elle devait tout dire à son frère. Les grands frères sont souvent obtus et à vrai dire, Craig ne dérogeait pas à la règle !

 

« Pas très bien en fait. Ils n'aiment pas trop les étrangers et surtout les filles aux cheveux bleus dans ce lycée. J'ai eu droit à des brimades toutes la journée ! Heureusement j'ai revu Kimber Benton à l'heure du déjeuner ! Tu sais, Kimber, la fille rousse qui a ramassé ma pomme hier soir au restaurant… »

 

« Ah oui ! La petite Kimber Benton ! Une chouette fille… Pas comme cette gosse de riche de Pizzazz ! » Grogna Craig.

 

S'il savait… Pensa Mary avant de continuer le récit de sa journée. Au fur et à mesure le visage de son frère devenait de plus en plus pâle. Quand elle eut terminé, il était furieux.

 

« Comment ont-ils osé de te faire ça ? C'est à peine croyable ! Et ça se prétend un lycée public et bien sous tous rapports ! C'est incroyable ! » Rugit le jeune homme ne faisant les cents pas. Son regard s'attarda sur les livres de cours posés sur la table. « Ils t'ont laissé porter tes livres à bout de bras toute la journée ! » Grogna-t-il.

 

Mary le suivait des yeux. « De toutes façons je n'ai pas l'intention d'aller très loin dans mes études ! Je veux devenir chanteuse ! »

 

Craig se retourna vivement. La colère avait laissé place à l'étonnement.

 

« Mary ! Ce n'est pas sérieux ! Musicienne ? Mais c'est très difficile de nos jours ! Regarde moi : J'ai du déménager pour trouver du boulot et même si j'ai signé un contrat avec Starlight Music nous ne sommes pas à l'abri pour autant ! »

 

La jeune Philips se leva d'un bond et sauta au cou de son frère.

 

« C'est vrai ? Ils t'ont engagé ? Mais c'est formidable ! Tu vas enfin pouvoir faire carrière dans la musique ! J'en suis vraiment heureuse pour toi, grand frère. »

 

« Oui… Répondit Craig en riant. Mais ne change pas de conversation, s'il te plaît ! Emmet et Jacqui Benton sont des gens bien mais ce n'est pas le cas de tout le monde ici ! J'ai rencontré des gens pas très recommandable et je m'en suis sorti parce que je...… »

 

« Parce que tu es un garçon ! C'est ce que tu voulais dire, Craig ? Tu penses qu'une fille n'a aucune chance de réussir ? » Demanda Mary d'un ton incisif.

 

« Pas du tout, Mary ! Les filles ont autant de chance de réussir que les garçons ! Seulement toi tu es encore jeune et fragile et… » Bredouilla le jeune homme en se demanda comment il allait sortir de ce pétrin.

 

« Je suis encore jeune, c'est vrai ! Mais je te prouverais que je suis capable de réussir sans toi ! » Grogna elle.

 

« Mary ! Commença Craig en prenant sa s?ur dans ses bras. Je sais que tu es très douée ! Maman te le disais aussi. Mais pour l'instant tu n'as que quinze ans. Nous en reparlerons quand tu auras atteints tes dix-huit ans ! »

 

« Quand dois-tu commencer ? » Mary se sentait honteuse de s'être emporté ainsi contre son frère.

 

« Hum… Dans trois jours nous entrons en studio pour les premiers essais puis nous enregistrerons un disque si tout va bien ! En attendant, demain nous avons un rendez vous dans la matinée pour régler quelques problèmes logistiques ! »

 

« Je suis vraiment heureuse pour toi Craig ! Papa et maman aussi le seraient ! J'en suis sûre ! » Lui glissa doucement la jeune fille.

 

Le jeune homme sourit et la serra très fort dans ses bras. La journée avait été difficile mais aucun des deux n'avaient cédé. C'est ça la force des Philips.

 

« Maman voulait que je continue la guitare et le synthétiseur… Rappela Mary à son frère. Elle y tenait vraiment, tu sais ? Elle aurait voulu que je suive ma voie ! Je veux devenir chanteuse ! J'ai ça dans le sang, je le sais ! Je veux vraiment devenir chanteuse ! »

 

Le jeune homme garda le silence. Mary, si timide d'ordinaire, devient tellement passionnée lorsqu'il s'agit de musique. C'était sa décision ! Il ne pouvait pas l'obliger à faire autre chose et son devoir de grand frère l'obligeait à veiller sur elle.

 

« Très bien. Soupira t-il. Nous en reparlerons plus tard ! Je te le promets ! En attendant j'ai le plaisir de t'annoncer que nous avons notre propre ligne téléphonique dès à présent! »

 

Se dégageant des bras de son frère, Mary se dirigea vers le réfrigérateur pour se confectionner un sandwich dont elle a le secret. Pendant qu'elle s'affairait à sa tâche la jeune fille ne pouvait s'empêcher de penser à Kimber… Et plus particulièrement à ses parents. Jaqui et Emmet Benton… Soudain sa décision fut prise : Demain elle s'arrangerait pour emporter sa guitare sous un prétexte quelconque et… Pas question d'aller au lycée ! Oh non… Elle avait quelque chose de plus important à faire. Certes il y aura des tas de choses à mettre au point comme s'assurer qu'ils seront bien aux bureaux demain et repérer l'itinéraire mais le jeu en valait la chandelle….

 

DEMAIN ELLE IRA PASSER UNE AUDITION DEVANT JACQUI ET EMMET BENTON A STARLIGHT MUSIC !

 



08/07/2007

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres